Grâce à cette technique facile, toi aussi, maîtrise l’art de tuer dans l’œuf l’intelligence collective pour faire accepter tes idées.

luc et luc La Stratégie de l’échec

Après avoir énoncé à tes collègues le problème à résoudre, donne immédiatement ton propre point de vue et tes propres solutions. Assure-toi de bien monopoliser le temps de parole plus de 15 minutes d’affilée. C’est le meilleur moyen que ton auditoire soit captif, et tient tes idées pour acquises sans réfléchir aux leurs ni les challenger les tiennes.

La stratégie de l’échec

Invite toutes les personnes importantes pour ta décision, c’est important qu’elles soient toutes là (physiquement ou par téléphone/visio) pour mieux les convaincre. Pose une question fermée à ton auditoire : « Pour résoudre le problème X recommanderiez-vous de faire (solution A) ou plutôt (solution B) ? ».

Inutile d’attendre que les personnes aient le temps de réfléchir, donne immédiatement ton propre point de vue sur les solutions à envisager.

Assure-toi de bien monopoliser le temps de parole plus de 15 minutes d’affilée. Tu dois être très précis dans tes exemples.

Cite beaucoup d’autres pistes de solutions différentes, et n’hésite pas à revenir sur les premiers points si nécessaire.

Surtout, récapitule plusieurs fois ces points avant de demander aux autres participants s’ils ont des commentaires.

C’est le meilleur moyen de t’assurer que ton auditoire soit captif, et tient tes idées pour acquises sans réfléchir aux leurs, ni les challenger les tiennes.

Cette technique appelée la « F-U-ALL » fait partie d’une collection de 666 autres techniques appelées les « Emprisoning Structures », elles favorisent la domination des idées et permettent de s’assurer qu’il n’y ait pas d’espace pour faire éclore des idées plus novatrices que les siennes.

Très efficaces, en milieu de travail, elles pourraient aussi être très utiles en famille ou entre amis.


Si tu penses vraiment t’être fait avoir en lisant cet article, permets-moi de me racheter. Il me fallait évidemment grossir le trait pour montrer à quel point une telle situation serait malaisante.

Si tu as déjà expérimenté ce genre d’interactions, mais veux changer la donne, la vraie technique ici c’est la « 1– 2-4-ALL », qui fait partie des 33 « Liberating Structures ». Ce sont des outils facilitants les réunions pour s’assurer qu’elles sont structurées, inclusives et efficaces.

1-2-4-all liberating structures illustration par Joao Reis

1– 2 –4 – Tous (All) : Réfléchir, Rassembler, Partager, Innover

D’abord, pose une question ouverte : « Quelles idées recommanderiez-vous pour régler le problème X ? » Puis, permets aux personnes d’y réfléchir individuellement (quelques minutes en silence suffisent).

Ensuite, tu fais parler le monde en petit groupe. D’abord par deux, demande-leur de se partager leurs idées et de les rassembler.

Ensuite, fais parler un binôme avec un autre binôme afin de confronter les idées rassemblées et demande-leur de faire éclore l’idée maîtresse (ou les idées les plus fortes) qu’une personne pourra ensuite partager à l’ensemble du groupe.

Cette dynamique inclusive et rassembleuse te permettra en peu de temps de récolter de précieux commentaires pour répondre à ta question initiale.

Si ta décision doit se baser sur ces commentaires, il y a de grandes chances pour qu’elle soit suivie d’actions concrètes par ces collaborateurs, car ils ont été au cœur même de la prise de décision.

En résumé : Libère la parole des autres (pose ta question, tais-toi et écoute). Engage les personnes qui ont libéré leur temps précieux pour les mettre à profit dans la décision.

Permets à tes collaborateurs de faire preuve d’innovation en confrontant sainement leurs points de vue afin de créer un consensus mieux accepté.

Si tu cherches à en savoir plus sur les Liberating Structures, je t’engage à aller faire un tour sur le site officiel liberatingstructures.com et si tu veux nous rencontrer en meetup pour expérimenter cela avec du vrai monde, viens faire un tour sur AmplifyLS.org !

À bientôt !

Pierre-Cyril

Co-Fondateur AmplifyLS

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.